15 janvier 2017

Pétarades

Suite de pets que font certains animaux en ruant. ♦ Moitié de ce fardeau ne vous sera que jeu ; Le cheval refusa, fit une pétarade, LA FONT., Fabl. VI, 16 
Série de bruits secs et violents, de détonations. Pétarade d'une automobile, d'un feu d'artifice, d'une fusillade, d'une motocyclette, d'un pot d'échappement; pétarade de coups de fouet.

Le Dakar nous humilie

Réaction autochtone sur le mode des illustrations de Nueva corónica y buen gobierno (1615) de Guamàn Poma.
Felipe Guamán Poma de Ayala, ou Waman Puma de Ayala, (San Cristóbal de Suntuntu, province de Lucanas, département d'Ayacucho (Pérou), 1530~1550? - , ? 1615?), est un chroniqueur indigène du Pérou de l'époque de la conquête des Amériques.

[Quelle foutue bande d'ingrats, voilà comment on est remercié. Ils sont quand même un peu gonflés de le prendre de cette manière, ce petit bijou dont on a fait cadeau à l'Afrique pendant des années. Voyons un peu ci-dessous comme ils sont gâtés : 140 motos, 87 autos, 50 camions, 37 quads...le rêve ! 🚑 🚒  🚑 🚒 🚙 🚚 🚙 🚚 🚚 🚚 🚚 🚚 🚃...]


Le Dakar a fini par perdre son Paris, il s'appelle maintenant sobrement le rallye Dakar. Avec ce beau principe de délocalisation, on peut se garder en réserve un Tour de France en Birmanie, Paris-Roubaix en Corée du Nord, Roland-Garros au Pakistan ... 

🚻 Le Dakar s'est terminé hier. A la bonne année prochaine !🚀

10 janvier 2017

Faucheurs de chaises

à Dax

Plusieurs associations telles qu’Attac, Bizi ! ou les Amis de la Terre ont lancé un appel à des réquisitions citoyennes de chaises dans les banques.
Le but : rappeler que l’argent que les banques cachent dans les paradis fiscaux pourrait plutôt servir à la lutte contre le changement climatique. 
Un jeune landais est poursuivi en justice par la Bnp-Paribas le 9 janvier pour vol (de chaises) en réunion. (il a refusé ensuite de se soumettre à un prélèvement ADN). 


La Bnp ne s'est pas faite représenter au procès, elle réclame 1 euro symbolique. Le procureur a demandé la relaxe. Le verdict sera rendu le 23 janvier.


Déploiement de force démesuré pour cette manifestation ultra-pacifiste et festive : 5 CRS pour un manifestant ! Où passent nos impôts, je vous jure ! La police municipale aurait largement suffi en barrant deux trois rues une heure ou deux.
(De mille à deux mille manifestants selon les sources, sur le carreau des Halles et dans les rues de Dax, des Halles au Tribunal, pour soutenir l'accusé.)


Elle est trop forte, Coco.

[Mais gardons la tête froide et analysons à l'aune du bon sens populaire les modalités de ce procès 
Le plaignant : il ne se présente pas : de quoi lui coller une amende maousse pour avoir occasionné des dépenses inutiles payées par le service public :  frais de justice, de sécurité, bilan carbone des manifestants venus de partout...
L'accusé : non-violent mais comme dit le proverbe, qui vole une chaise vole un fauteuil et chez les colériques, qui déchire une chemise peut ensuite déchirer un pantalon ou même un loden (comme en porte notre futur président) et comment aller à la messe dignement avec un loden pourri par des manants.
Le procureur : il demande la relaxe, il agit comme un Crs qui ferait profession de non-violence.
Je n'ai décidément plus confiance en personne.]

22 décembre 2016

En cyclopède


Divers cycles


Art cycles


Cycles d'Egypte


La bécane, le biclou, le bicloune, le bicyq, le bécyque, la bicyclette, le vélo, le gloy comme on disait par ici, assurément la plus belle invention humaine après la marche.
Revers de la médaille du succès mérité du vélo, voilà que nos génies civils, frappadingues du bitume et de la ligne droite, se mettent à aménager des pistes cyclables là où il y avait chemins et sentiers et dévorent l'espace vital du marcheur à pattes.
Même tabac dans les villes où le piéton voit son domaine, le trottoir, son trottoir grassement beurré à la merde de chien, réduit de moitié pour laisser passer les bicis.
J'ai encore le souvenir d'une balade à l’île de Ré sur une piste non particulièrement dédiée, où des essaims furieux de bo(no)bos, en solo, en couple ou en famille, tout fiers de découvrir le vélo facile, (c'est plat, c'est droit ou presque) fonçaient comme des ânes et menaçaient à chaque instant d'encorner par l'arrière les paisibles marcheurs que nous étions...
Vivement l'invention de la voiture automobile pour mettre tout le monde d'accord !


Ne faites pas de vélo la bouche ouverte
à moins que vous ne vouliez attraper des mouches

22 novembre 2016

L'art d'être grand-père

"Viens voir les léopards de Tyr, les gypaètes, 
L'ours grondant, le boa formidable sans bruit, 
Le zèbre, le chacal, l'once, et ces deux poètes, 
L'aigle ivre de soleil, le vautour plein de nuit."


Je suis fin prêt

16 novembre 2016

Questions aux arbres d'ici

Alexandre Hollan
Questions aux arbres d’ici

Une exposition présentée au Musée de Lodève hors les murs - Cellier des évêques (18 juin - 6 novembre 2016).

Alexandre Hollan, “Le Derviche” Chêne, 2015, acrylique sur papier, 70 x 90 cm

Alexandre Hollan, Grand chêne sur le plateau de Viols le Fort, matins d'été-2011

Alexandre Hollan, Grand chêne sur le plateau de Viols le Fort, avant l'orage-2009

Alexandre Hollan, Le Chêne dansant près de Gignac-2015

Alexandre Hollan, Deux fois septième Grand Chêne le soir, 2015,
 acrylique sur toile, 70 x 90 cm

Né à Budapest en 1933, Hollan, quitte la Hongrie en 1956, après le soulèvement contre le régime. Réfugié politique à Paris, il entre à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts, puis poursuit ses études à l'École nationale supérieure des arts décoratifs. Après une rencontre émotionnelle forte avec l'œuvre des primitifs italiens à l'occasion d'un voyage en Italie en 1962, le peintre décide de partir plusieurs mois par an à bord de sa " voiture-atelier " pour peindre sur le motif. Cette vie nomade durera plus de vingt ans...
En 1984, le peintre achète un mazet près de Gignac (Hérault) qui marque la fin d'une période d'errance. Il passe depuis lors tous les étés à approfondir ses recherches auprès de quelques arbres élus auxquels il donne un nom (Le Petit Poussin, Le Glorieux, Le Foudroyé...). 

Votez Hollan !!!

11 novembre 2016

L'Armistice

de 14 18


Mais que contemplent ces enfants, et ces femmes représentant les quatre saisons, que l'on penserait habillées par Paul Poiret ?


: un  soldat mort à la guerre de 14 18 et sa femme effondrée près de sa dépouille. 

Cette très belle sculpture que Paul Dardé  (né à Olmet, Hérault en 1888, mort à Lodève, Hérault en 1963) a  créée à Lodèveest un exemple des rares monuments aux morts pacifistes.

Mais revenons aux choses sérieuses : 
"Le dernier jour de guerre (14 18) a fait près de 11 000 tués, blessés ou disparus, soit plus que lors d'une opération majeure comme le Jour J en 1944 (si ne sont comptabilisés que les pertes alliées). Certains soldats ont perdu la vie lors d'actions militaires décidées par des généraux qui savaient que l'armistice avait déjà été signé. Par exemple, le général Wright de la 89e division américaine prit la décision d'attaquer le village de Stenay afin que ses troupes puissent prendre un bain, ce qui engendra la perte de 300 hommes ...Enfin l'Américain Henry Gunther est généralement considéré comme le dernier soldat tué lors de la Première Guerre mondiale, 60 secondes avant l'heure d'armistice, alors qu'il chargeait des troupes allemandes étonnées parce qu'elles savaient le cessez-le-feu imminent" W

Sacrés Américains !

Nota bene : Votre Centre Leclerc est ouvert ce jour exceptionnellement de 8h30 à 19h.

06 novembre 2016

Le Blues Du Dentiste

Je suis debout devant le dentiste
Je lui fais un sourire de crétin
I'm'pouss' dans l'fauteuil et me crie :
En piste il a des tenailles à la main
Oh oh oh oh Maman
J'ai les guiboll's en fromag' blanc
[du vécu]



                 -Mais qu’est-ce qu'elle va dire ma poupée sans ratiches ? non ça la fout mal !
                 -Taratata !

31 octobre 2016

Mon coing joli


on sent bien qu'il voudrait parler mais rien à faire, quand on l'interroge, il reste coi (ng)


on lui avait bien dit d'éviter les sodas, les sucreries, les charcuteries,  il en a pris pas mal sur les hanches


il s'est toujours mal tenu sur sa chaise, résultat : une belle scoliose


une petite envie au côté, comme moi, personne n'est parfait


mais tout coing qu'il soit, obèse et mutique, il parvient à se faire des copines : des mandarines, des pommes reinette ou canada..., c'est un sacré coing.

[une histoire de coing]